Cabinet de thérapies naturelles

Conseils et soins en Homéopathie, Aromathérapie, Phytothérapie et Réflexologie

Que peuvent accompagner ces thérapies?

L'Homéopathie, l'aromathérapie, la phytothérapie et la réflexothérapie se complètent: elles permettent d'aborder différentes situations sur un plan à la fois physique et psychique. Les soins et les conseils dispensés lors d'une séance en thérapies naturelles peuvent apporter un soulagement aux douleurs et aux stress, une amélioration générale de la qualité de vie, un équilibre corporel et mental.

Voici un aperçu des situations dans lesquelles vous pourriez consulter. Il s'agit d'une liste non exhaustive, donnée à titre indicatif. Une amélioration est notable dès la première séance. Selon les cas, une séance unique peut se révéler suffisante, ou bien un suivi de trois séances sera recommandé pour potentialiser les effets des soins. Une consultation en thérapies naturelles peut être préventive (préparations des sportifs aux compétitions par exemple), thérapeutique (rhumes, maux de tête, douleurs), dans tous les cas elle est accompagnatrice de la médecine traditionnelle.

Naturopathie et réflexologie ont avant tout pour but d’améliorer votre qualité de vie, en vous apportant un moment de détente et de bien-être, d'attention à vous, et en aidant votre organisme par des moyens naturels doux et efficaces.

Système lymphatique

  • Aide à la circulation et à l'élimination
  • Renforcement de l'immunité
  • Gestion du poids (perte ou prise)
  • Convalescence (après une opération, maladie)
  • Fatigue (redonne de l'énergie, légèreté)

Système nerveux

  • Troubles du sommeil
  • Troubles de la mémoire et de la concentration
  • Nervosité/surmenage
  • Stress, anxiété, dépression, burn out
  • Préparation aux examens
  • Arrêt de tabac
  • Fibromyalgies
  • Névralgies

Système locomoteur

  • Rhumatismes
  • Tendinites
  • Douleurs musculaires (accompagnement des sportifs)
  • Fractures
  • Dentition (bébés)

Système endocrinien

  • Fatigue chronique
  • Troubles émotionnels
  • Équilibre de l'organisme
  • Aide à la fertilité

Système respiratoire

  • Affection des voies respiratoires (rhume, bronchite, pneumonie)
  • Tabagisme
  • Allergies
  • Oppression thoracique

Système cardio-vasculaire

  • Tachycardie/palpitations
  • Crampes (angoisse/tabac)
  • Insuffisance veineuse
  • Jambes lourdes
  • Varices/ecchymoses
  • Relaxation/détente profonde
  • Oppression thoracique

Système organes des sens

  • Troubles de la vision
  • Fatigue oculaire
  • Problèmes de peau (acné, démangeaisons)
  • Acouphènes
  • Otites

Système génital

  • Aide à la fertilité
  • Dysménorrhées / aménorrhées
  • Troubles liés à la ménopause
  • Allaitement
  • Renforcement de l'organisme après la naissance

Système digestif

  • Constipation/diarrhées
  • Nausées, migraines, maux de têtes liés à la digestion
  • Ballonnements, spasmes intestinaux
  • Améliore la digestion

Système urinaire

  • Cystites
  • Drainage (lors d'une médication lourde)
  • Relance l'énergie/combat la fatigue

Fleurs de Bach

  • Peur (du noir, de la foule…)
  • Etat d'incertitude et de découragement
  • Manque d'intérêt pour le présent (nostalgie…)
  • Solitude
  • Hypersensibilité aux influences et aux idées
  • Abattement, désespoir
  • Préoccupation excessive d'autrui (inquiétude irraisonnée…)

Accompagnement de pathologies lourdes

Accompagnement du stress et des douleurs liées à:

  • Cancers
  • Asthme chronique
  • Maladie de Raynaud
  • Addictions (alcool, tabac…)
  • Fibromyalgie

Accompagnement maternité

  • 1er trimestre: nausées, hypersomnie, bascule de l'utérus, tension des seins…

  • 2ème trimestre: gestion du stress, gestion du poids

  • 3ème trimestre: tensions musculaires/sciatique, canal carpien/tarsien, relaxation avant l'accouchement (à terme dépassé), accompagnement pendant le travail.

  • 4ème trimestre – post partum: aider la maman à mieux vivre ses cicatrices (césarienne, épisiotomie), seins douloureux, aide à l'allaitement, baby blues

  • Aide à gérer le stress, améliore la digestion, régularise le sommeil,

    relâche les tensions musculaires, relaxe avant l’accouchement et l’allaitement…

Accompagnement nourrissons

La plupart des bébés apprécient ces stimulations douces et rythmées.

Ce contact affectueux peut atténuer leur mauvaise humeur et leur irritabilité.

  • contribue à une bonne digestion et peut soulager les coliques
  • favorise la formation de liens affectifs, la communication, permet d’être à l’écoute des signaux non verbaux de bébé
  • régularise le rythme de sommeil de bébé
  • les techniques stimulent les muscles et la circulation sanguine
  • aide bébé à mieux téter, à se calmer, à faire ses dents, à mieux respirer, à mieux vivre son exzéma…

Les consultations en thérapies naturelles ne peuvent en aucun cas se substituer à la médecine traditionnelle et les conseils donnés n'ont pas valeur d'ordonnance. L'application des conseils ne doit pas non plus se substituer aux prescriptions de votre médecin traitant qui seul peut y apporter changement: les thérapies naturelles sont un accompagnement à la médecine traditionnelle.

Pourquoi préférer ces thérapies naturelles à un produit chimique lorsque cela est possible?

  • Elles respectent le fonctionnement lévogyre (polarisation de la lumière vers la gauche) de notre organisme. Tout organisme vivant (plantes et êtres humains) est lévogyre. Le médicament chimique lui, est composé de molécules lévogyres et de molécules dextrogyres : il agit donc de manière trop intrusive dans notre organisme, pouvant provoquer des effets secondaires. D’autre part, un médicament chimique ne comporte qu’une catégorie de molécule (par exemple, prendre de l’aspirine c’est prendre des molécules d’acide acétylsalicylique et rien d’autre) tandis que dans une plante, il y a une myriade de molécules différentes qui agissent en synergie, protégeant des effets secondaires possibles d’une des molécules. Il est très intéressant aussi de se soigner par ces thérapies naturelles en complémentarité de la médecine traditionnelle : en cas de médication lourde par exemple, ces thérapies pourront soigner un effet secondaire ou permettre de drainer les toxines accumulées dans le corps.

  • Il est dommage de ne pas utiliser les ressources de la nature pour les affections bénignes qui nous touchent au quotidien : les thérapies naturelles peuvent nous éviter bien des médicaments très lourds pour notre organisme. Je partage le point de vue du Docteur Jean-Michel Morel de Besançon[1], que je cite ci-dessous (lettre ouverte pour la défense des teintures-mères utilisées en phytothérapie):

Le chiffre d’affaires qui résulte des ventes de médicaments est estimé à 21,7 milliards d’euros dans les officines en 2011. L’usage excessif de médicaments dans des pathologies de médecine générale en première intention génère des coûts importants et parfois indus, avec une pérennisation des traitements et une augmentation des pathologies iatrogènes. Trop souvent, on applique la maxime : «Aux petits maux les grands remèdes ! ».Il faut au contraire favoriser le recours à des pratiques simples, respectueuses de l’environnement et de la physiologie de nos patients. Dans ce domaine, l’utilisation de la phytothérapie sous diverses formes galéniques dont les teintures-mères représente une alternative pertinente, fiable et de bonne sécurité. […] La prescription des plantes médicinales rencontre actuellement un franc succès en médecine générale, de nombreux confrères prescrivent avec compétence et conviction, générant ainsi des économies non négligeables.

~ [1] Président de la Société Franc-Comtoise de Phytothérapie et d’Aromathérapie et Chargé de cours au DU de Phytothérapie et d’Aromathérapie en Faculté.